Subversive toys’
boîtes lumineuses
(work in progress)
2017-2019

Ludiques les jouets?
Sans aucun doute, mais tellement réducteur. Si leur fonction première est bien de nous divertir, ils représentent aussi la monde normé, l´ordre des choses, l´ordre établi. Le jouet est aussi un outil de l´apprentissage des codes et des usages.
Conformiste, il nous conforte en reproduisant les valeurs de la société. À travers lui, on parfait sa construction sociale, passerelle essentielle entre le monde de l´enfance et l´age adulte.

Dans ‘Subversive toys’, Carmen Arrabal nous donne le change en employant les jouets à contre-usage. Et d´ailleurs ils se rebiffent, ici, plus de Dieu, ni de maître ! Juste des créatures deshinibées, sexuées et transgressives qui prennent un malin plaisir à nous jeter au visage ce à quoi ils aspirent: i n´en faire qu´à sa tête... qu´à sa bite.
Yoann Kaplan

Les boîtes lumineuses, unissent les différents supports dans lesquels l'artiste travaillait déjà (peinture, photographie, vidéo ...). Fabriqué en bois, à partir de vieux cadres, de jouets, d'objets et matériaux recyclés trouvés dans les marchés ou dans la rue. Carmen Arrabal compose divers univers ludiques, transgressifs et surréalistes qui revisitent ses thèmes précédents.